Les résultats des cantonales risquent d’être serrés en Sologne

élus sologne

4 binômes locaux s’affronteront durement pour les cantonales de Sologne. Il est actuellement impossible de définir qui vont accéder au second tour.

Les prétendants au canton de Sologne sont tous des personnalités locales ayant vécu sur ce territoire depuis plusieurs années ou depuis toujours. Parmi eux, on distingue 4 maires.

D’une part, on trouve les expérimentés comme Agnès Thibault (Marcilly-en-Gault) qui s’associe avec Pascal Goubert (Cauville). Leur devise est de servir la Sologne avant tout. Même s’ils n’appartiennent à aucun parti, de nombreux politiciens de droite et de centre les soutiennent. Cela étant, ils ne sont pas soutenus par la majorité départementale, même si la conseillère générale y a appartenu.

Face à ce duo, il a l’association entre le maire de la Ferté-Imbault Isabelle Gasselin et celui de Lamotte-Beuvron Pascal Bioulac. Ils se basent notamment sur leur compétence professionnelle et syndicale pour cette campagne. Pour Gasselin, ce n’est pas sa première cantonale vu qu’elle a déjà été candidate en 2011 dans le canton de Salbris. Sans étiquette, elle n’avait pas atteint le deuxième tour, toutefois elle était 3e durant le premier tour. Cette année, elle s’habille des couleurs de l’UMP. De plus, son partenaire Pascal Bioulac a aussi quelques soutiens : Union pour le Loir-et-Cher et UDI.

Un autre binôme connu sur le territoire participe également à ces cantonales. On trouve l’association entre le frontiste Jean Bernard et la militante FN Isabelle Chartrier.

Des visages connus aussi pour l’extrême gauche

Les Solognots verront aussi des personnalités connues à l’extrême gauche. Pour ces cantonales, le PCF sera représenté par Marc Jourdain. Candidat lors des cantonales de Lamotte-Beuvron (2008) et de Salbris (2011), celui-ci a décidé de collaborer avec Évelyne Neuhard pour cette année. Avec 2 partenaires de droite, 2 partenaires aux extrêmes, les électeurs socialistes de gauche vont être confus. Si pour les cantonales de 2011 à Salbris, ils ont appuyé Patricia Bras, il est impossible de déterminer leur choix cette année.

Élargissement du canton de Sologne

Actuellement, le canton de Sologne abrite près de 24 000 habitants. Elle compte désormais les 14 communes ayant appartenu aux cantons de Lamotte-Beuvron et de Salbris (sauf Theillay et Orçay).

Lors des dernières cantonales, Patrice Martin-Lalande a remporté facilement celles de Lamotte-Beuvron en 2008. Et concernant les élections du canton de Salbris en 2011, Michel Leroux (PS) a réussi à les emporter de justesse lors du deuxième tour.

 

Laisser un commentaire