Tout savoir sur les vins naturels ou nature

Les vins naturels

Si le vinaigre reste, selon certains, le seul vin réellement naturel, les vignerons se targuent depuis plusieurs années à travailler de la manière la plus écologique possible. Entre vin bio, vin biodynamique, vin nature… les qualifications dépendent essentiellement des procédés utilisés lors de la production. Ainsi, quel type de vin peut-on qualifier de naturel ? Les réponses…

Principe de base du concept nature

La conquête du naturel revient à rechercher le goût originel du vin. Le principe de base est de n’ajouter aucun additif chimique lors de la vinification et de retrouver pratiquement les méthodes œnologiques d’antan. Ce n’est pourtant pas si simple que cela pour les vignerons des temps modernes, qui prônent le naturel et le bon goût. Bien des débats ont déjà été lancés quant à cette appellation de naturel. Raison pour laquelle les vignerons de France ont décidé de fonder leurs propres associations :

 

            A.V.N (Association des Vins Naturels)

Créé en novembre 2011, l’A.V.N constitue la première association des vins naturels en France. Elle compte une cinquantaine de vignerons qui prône une pratique de viticulture artisanale pleine de sincérité. Celle-ci resterait indépendante par rapport à la loi du marché. Les vins sont, en tout cas, produits sans additif. L’utilisation du soufre est cependant admise, mais avec des limites à respecter.

 

            Vins S.A.I.N.S (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite)

Constituée aujourd’hui de 16 membres, l’association Vins S.A.I.N.S se vante depuis sa création en 2012 d’une production entièrement naturelle. Seule l’action des levures et des bactéries indigènes assure la vinification. Tout intrant, même les sulfites, s’avère inutile pour ces vignerons.

 

Association Terra Dynamis

De son côté, l’Association Terra Dynamis a mis en place la Charte Dynamis pour promouvoir la vinification sans intrant chimique. Les vignerons Dynamis se penchent surtout sur le suivi de la terre de culture et du phénomène de cristallisation. L’association avance, par ailleurs, que le soufre de volcan devrait être admis dans la production de vin nature.

 

A chacun ainsi d’en juger. Dans tous les cas, la base reste le suivi d’un procédé naturel, avec des ingrédients naturels.

Laisser un commentaire