L’absentéisme abusif touche malheureusement toutes les professions

Des entreprises françaises sont concernées par une multiplication des absences. La rentabilité devient donc rapidement très complexe à maîtriser, car les effectifs sont toujours entachés. Elles doivent réagir au plus vite avec une expertise médicale.

Un contrôle indispensable pour les entreprises qui partent en guerre contre l’absentéisme abusif

Un médecin contrôleur pourra vérifier un arrêt maladie en se rendant au domicile du salarié. Cette intervention consiste à savoir si cette absence est justifiée. Vous pourriez penser qu’il s’agit d’une violation de votre intimité, mais sachez que cette démarche est totalement légale. De plus, après la transmission de ce document, votre employeur n’est pas contraint de vous avertir concernant la venue de ce professionnel en mesure d’effectuer une expertise médicale. Ce contrôle était autrefois inutile puisque l’absentéisme n’était pas aussi fort. Ce dernier est tellement impressionnant que les sociétés françaises sont dans l’obligation de réagir en conséquence.

Même les mairies sont concernées par un fort taux d’absentéisme

Des sanctions peuvent être au rendez-vous surtout si l’absence n’est pas justifiée alors que des indemnités journalières sont perçues. Dans certains contextes, les employeurs peuvent décider de licencier la personne frappée par ce contexte surtout si elle était à l’origine d’un absentéisme abusif. Il est inutile de penser que cela concerne uniquement des professions spécifiques, car tous les métiers sont pointés du doigt. La pénibilité ne semble pas entrée en cause même si certes, elle peut avoir un rôle légèrement important. Faire contrôler un salarié en arrêt maladie est de plus en plus fréquent et cela peut aussi avoir lieu dans les mairies françaises.

Les salariés sont absents près de 40 jours notamment au niveau d’Amiens

Certaines villes sont largement touchées par cette problématique qui prend une ampleur conséquente. L’Ifrap a décidé de se pencher avec précision sur cette question et un classement très prometteur a été effectué. Il montre qu’Amiens s’offre la première marche du podium en termes d’absentéisme, car le taux est le plus élevé sur l’ensemble du territoire. Les statistiques transmises nous apprennent même que les salariés ont tendance à quitter leur poste pendant près de 24.5 jours en moyenne contre 39.9 jours pour cette capitale de la Somme, ce qui est difficile à gérer pour ces entreprises qui sont parfois contraintes d’embaucher de manière temporaire un CDD afin de combler ce vide nuisible pour le chiffre d’affaires. 

Laisser un commentaire