Élections départementales : le FN veut prendre le pouvoir dans l’Aisne

Franck Briffaut

Le Front National a bien l’intention de gagner lors des élections départementales qui sont prévues pour les 22 et 29 mars 2015. Menés par le leader du parti dans l’Aisne, en la personne de Franck Briffaut, les candidats sont fin prêts à conquérir le département. Les réunions ont lieu régulièrement dans le centre-ville de Saint-Quentin, où l’acharnement est rude pour prendre le pouvoir. Les détails…

« L’objectif, c’est la victoire… »

« L’objectif, c’est la victoire, on n’est pas là pour faire de la figuration », telle est la parole de Franck Briffaut. Ce maire Bleu Marine de l’Aisne, élu de Villers-Cotterêts, est en effet décidé de gagner lors des élections départementales, qui se tiendront dans 2 semaines. La proximité avec les lecteurs sera au premier rang lors de la campagne. Un programme principalement « sur terrain (…) comme on l’a toujours fait ». Le parti socialiste, représenté par Michel Collet, n’hésite cependant pas à faire des commentaires. L’élu de Bohain a notamment prétendu que les candidats du Front National seraient des « ânes ». Et Franck Briffaut de répondre que « L’âne est un animal intelligent et si les socialistes pouvaient l’être autant que lui, ils n’en seraient pas là, au bout du rouleau, à insulter leurs adversaires ». Le défi est ainsi lancé pour les 2 partis !

Le département de l’Aisne sera « regardé à la loupe »

Le Front National est ainsi déterminé à apporter des changements dans le département de l’Aisne. Franck Briffaut critique d’ailleurs le système, tout comme la réforme territoriale, qu’il qualifie d’ « inadaptés », « incompréhensibles » et « obsolètes », entre autres. Parmi les questions abordées, le parti propose notamment de remplacer la gratuité des transports scolaires par une participation symbolique, en guise de responsabilisation. Sorti sans victoire lors des 14 duels sur les 21 cantons, le Front National est bien décidé cette fois-ci à analyser les besoins de l’Aisne. L’accent sera mis sur « le triptyque commune-département-nation ».

Laisser un commentaire