Biennale de Sologne : L’art contemporain modifie le paysage

biennale sologne

 

Depuis 6 ans, avec le succès des 3 évènements destinés à la sculpture contemporaine et l’art environnemental, Sculpt’ en Sologne a réuni des forces potentielles pour fonder une ambition monumentale rassemblant les talents locaux et d’ailleurs.

Devenue spécialiste en la matière, l’association ‘Sculpt’ propose cette année la Biennale de Sologne, un évènement inédit et international dans le ‘Jardin des Sculptures’ qui aura comme commissaire Matthieu Corradino, penseur et expert en art.

Artistes confirmés ou en devenir, cette occasion exceptionnelle leur propose un thème et une offre diversifiée. Le public a libre accès partout tant qu’il est récepteur de ce paysage naturel exprimant des sensations inédites et imprévisibles, des relations étonnantes entre air-terre-mer.

Cette nouvelle formule rassemble 53 artistes et une centaine d’œuvres privilégiant 4 modes d’expression artistique sur le thème de l’invention de la nature.

 

L’Art Environnemental au cœur de l’évènement

Quand l’Art et la Nature forment un duo interdépendant, des expressions inhabituelles se forment sur l’eau, l’étang ou le bois. Elles seront visibles tout l’été et exposent les parties révélées comme les aspects cachés des villages solognots. D’où l’idée d’une promenade parfaite pour l’appréciation d’un visiteur esseulé ou de toute la famille.

Un parc sculptural

Le Jardin des sculptures est à la fois isolé et étendu ; une qualité précieuse donnant un espace phénoménal aux ouvrages artistiques proposés. L’itinéraire de 10 hectares abritera 53 œuvres accessibles publiquement assurant sensation, sentiment et réflexion dans cet endroit unique qu’est le château de la Motte, rendu public pendant cet évènement.

Au centre du village

Plus de 15 artistes exposent leurs ouvrages partout dans Chaumont-sur-Tharonne. Au sein de la mairie, ces œuvres seront associées aux photos ou au tableau présentés par des artistes reconnus.

Des œuvres sur bois

La production du monument par sa représentation. Les performeurs n’ont que quelques jours pour transformer le bois brut en une œuvre exceptionnelle ornementée d’accessoires chromés et brillants. Cela donne ainsi un spectacle fascinant, voire enivrant, d’une inspiration réalisée à la tronçonneuse.

Cet art de se servir de la nature par une main créative date de 200 ans. L’imagination et l’initiation sont devenues le maître-mot dans cet endroit. Ce sont aussi la mission des artistes-créateurs qui s’inspirent de cette nature généreuse. Celle-ci puise son invention dans une dimension biocénotique et traduit cette sensation par des œuvres qui, finalement, révèlent une image symbolique de l’âme tracée par la nature elle-même.

Laisser un commentaire